Pourquoi Manger des insectes ? 2017-12-03T11:49:32+00:00

PARCE CE QUE C’est bon pour la santé…

apéro avec des insectes

Nutriments (protéines, lipides…) : présents !

Aussi riches en protéines, en bons lipides, en acides gras mono et polyinsaturés que le boeuf !

Vitamines : présentes !

Aux teneurs en vitamines supérieures à celles du bœuf (B12 excepté)
et riches en micronutriments (fer, cuivre, magnésium, zinc…).

Acides aminés essentiels : présents !

Riches en BCAA (isoleucine, leucine, valine, 3 acides aminés essentiels qui facilitent la récupération après le sport).

Tout bon, tout Bio !

Nourris de son de blé et de légumes bio.
Pas de pesticides, pas d’antibiotiques, pas d’hormones…

PARCE CE QUE C’est bon pour la planète…

Gaz à effet de serre : négligeable !

6 fois moins de gaz à effet de serre (GES) émis que pour l’élevage du boeuf.

NuagesProuteux

Eau nécessaire : nulle !

5 à 100 fois moins d’eau nécessaire que pour la production de 1 kg de protéines animales.

EauConsommation d'eau

Terre mobilisée : quasi nulle…

1000 fois moins d’espace nécessaire que pour le boeuf,
200 fois moins que pour la volaille, 17 fois moins que pour le blé.

ParcellesParcelleux

Nourriture : négligeable !

12 fois moins de nourriture nécessaire que pour le boeuf,
2 fois moins que pour la volaille.

BullesAlimentations

CE QUE CHACUN SAIT (OU PRESQUE)

Les insectes sont souvent considérés comme une nuisance pour les êtres humains et comme de vrais ravageurs de cultures. Et pourtant les insectes fournissent de nombreux services écologiques fondamentaux pour la survie de l’humanité. Ils jouent aussi un rôle important dans la reproduction végétale par la pollénisation, améliorent la fertilité des sols par bioconversion des déchets, contrôlent les nuisibles grâce à la lutte biologique naturelle et fournissent une grande variété de produits de valeur, tels que le miel, la soie, ou médicinaux comme l’asticothérapie.

CE QUE LA MAJORITÉ IGNORE ENCORE

On estime que les insectes font partie des repas traditionnels
d’au moins 2 milliards de personnes.
Plus de 1900 espèces sont mentionnées comme aliments humains.

UN PEU D’HISTOIRE

Contrairement à la croyance populaire, les insectes ne sont pas juste des «aliments de famine» consommés uniquement en cas de disette ; de nombreuses populations dans le monde en consomment par choix, principalement du fait de leur goût et de leur place dans les cultures gastronomiques locales.

Les insectes comestibles ont toujours fait partie du régime alimentaire de l’homme, mais dans quelques sociétés une certaine répugnance à les consommer s’est montrée. Des innovations dans l’élevage de masse sont apparues dans de nombreux pays. Les insectes représentent une bonne opportunité de coupler les connaissances traditionnelles et la science moderne.

LES INSECTES LES PLUS CONSOMMÉS AU NIVEAU MONDIAL SONT :

0%
les larves de scarabées
0%
les chenilles
0%
les abeilles
0%
les sauterelles, criquets, grillons
0%
les mouches
0%
les libellules
Source : FAO & ministère américain de l’agriculture.